Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Annecy ma ville
  • Annecy ma ville
  • : Des photos mais aussi l'actualité et l'histoire de la ville , des recettes aux saveurs savoyardes , et les visites à ne pas manquer !
  • Contact

Evènements

Les musées de l'agglomération d'Annecy
( Palais de l'Ile , Musée Château , CIAP , CITIA conservatoir d'art et d'histoire ) sont ouverts jusqu'au 31 Mai tous les jours sauf le mardi de 10h à 12h et de 14h à 17h . A partir du 1er Juin , tous les jours de 10h à 18h. Ils sont gratuits tous les 1ers dimanche du mois .

Deuxième mercredi de chaque mois
Hôtel de Novel
Concerts avec le Jazz Club
Rens: Jazz club d'Annecy 0450511540

Troisième jeudi de chaque mois de 12h15 à 13h45
Musée château
Conférences-buffets
Attention : Réservation Indispensable 0450338734

Tous les mercredis à 20h30
Brise-glace
Concerts gratuits , découverte de la scène locale
rens: Brise-glace 0450336510 ,
www.le-brise-glace.com , info@le-brise-glace.com

Tous les 1ers dimanche du mois
Un dimanche gratuit au musée
Rens: Musées de l'agglomération annécienne  0450338730
 

      

L'Agenda complet

 Ici 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

La citation du mois

" Il faut prendre le temps comme il vient

les hommes comme ils sont

et l'argent pour ce qu'il vaut. "

Proverbe savoyard

 


SCOOP !!!
L'Annecy blog dans l'Essor savoyard

Archives

Le temps passe...

11 août 2008 1 11 /08 /août /2008 00:39

Il y avait une fois un savoyard , doté d'une tripotée d'enfants . Il n'avait rien à leur donner à manger alors sa femme lui déclara : " - Il faut partir gagner ta vie et celle de tes enfants " . 
Alors l'homme partit en pleurant. Peu après une bonne dame s'enquit de la cause de son chagrin. Il lui répondit tout simplement :  
" - J'ai une nombreuse famille et n'ai rien à leur donner à manger .
- Suivez - moi , répliqua la bonne dame . "
Il obéit , et elle l'envoya travailler dans le grenier . Mais il lui était impossible de faire quoi que ce soit tant il pleurait. Les larmes l'aveuglaient. Il redescendit en pleurant : 
"- Il ne faut plus pleurer , lui dit la bonne dame . Je vais te donner un bâton. Et si quelqu'un t'attaque en route , il te suffira de dire "Mon bâton , defends-moi ! ".
Justement , à peine sorti de chez la dame , il fut attaqué par des voleurs . "Mon bâton défends - moi ! " cria t'il .
Le bâton, sur le champs, se mit à rosser vigoureusement  les voyous , qui s'enfuirent sans insister . L'homme , tout guilleret , entra dans une auberge où il raconta l'histoire de son bâton qui l'avait défendu. L'aubergiste demanda à voir ce bâton magique . Et , en douce , il changea le bâton magique contre un simple bout de bois . Rentré chez lui , l'homme voulut montrer à sa femme les pouvoirs du bâton.:
 "- Mon bâton , défends-moi ! 
Mais le bout de bois de l'aubergiste ne bougea pas , bien entendu et la femme se mit à gronder :
- Tu es devenu fou ! qu'est ce que tu veux faire avec un bâton ? C'est pas un bâton qui nous donnera à manger!"
Alors l'homme repartit et se remit à pleurer . La bonne dame , à nouveau rencontrée , lui demanda la raison de ce torrent de larmes . Mise au courant , elle l'emmène chez elle et lui donne cette fois une grosse bourse en lui expliquant : " - Quand tu rentreras chez toi , tu n'auras qu'à dire "<Bourse , ouvre-toi! " et des écus se répendront sur la table . " L'homme s'en va , et il a la sottise de repasser par la même auberge , dont le patron s'empresse de subtiliser la bourse , comme il avait fait pour le bâton.  Revenu chez lui avec une bourse toute bête , elle ne s'est pas ouverte , et pour cause ! Cette fois , sa femme entra dans une violente colère et se mit à battre le pauvre benêt : "- Tu te moques de nous , paresseux ? " alors il est encore reparti en pleurant , comme de bien entendu , et il a la chance de rencontrer encore la bonne dame , qui a tout de suite compris qu'il s'était fait volé . Compatissante , elle lui donna un autre bâton en lui recommandant cette fois : "- Tu vas aller dans la même auberge , et tu diras comme çà : " Mon bâton, fais-moi rendre ma bourse ! ". Et tout se passa fort bien. Le bâton se mit à taper l'aubergiste qui prit peur et rendit la bourse ainsi que le premier bâton.  Une fois rentré chez lui tout regaillardi , il n'eut qu'à dire : " Bourse , ouvre-toi ! " pour que les écus se répandissent sur la table . Chaque fois que la famille avait besoin d'argent , le miracle se reproduisait . Quant aux deux bâtons, il en prit toujours un avec lui , et comme c'était un brave homme , il donna le deuxième à sa femme .
 

Votez pour ce site au Weborama 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Chantal74 13/08/2008 19:23

Un petit coucou Christel, avec un vote. gros bisouschantal

Frédérique 13/08/2008 15:54

Petit coucou.a bientot

Rébecca 13/08/2008 09:45

Hello ! comment va ?

estelle 12/08/2008 22:25

jolie histoire, mais dis donc, ça n'encourage pas à aller travailler tout ça ? y en a qui vont partir à la recherche de cette bonne fée, tu ne crois pas ? bizzzz

Chantal74 12/08/2008 20:24

BON ANNIVERSAIRE, HAPPY BIRTHDAY Christel.. heureusement que Margault est là.. plein de bonnes choses pour toi grosses biseschantal

Articles Récents