Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Annecy ma ville
  • Annecy ma ville
  • : Des photos mais aussi l'actualité et l'histoire de la ville , des recettes aux saveurs savoyardes , et les visites à ne pas manquer !
  • Contact

Evènements

Les musées de l'agglomération d'Annecy
( Palais de l'Ile , Musée Château , CIAP , CITIA conservatoir d'art et d'histoire ) sont ouverts jusqu'au 31 Mai tous les jours sauf le mardi de 10h à 12h et de 14h à 17h . A partir du 1er Juin , tous les jours de 10h à 18h. Ils sont gratuits tous les 1ers dimanche du mois .

Deuxième mercredi de chaque mois
Hôtel de Novel
Concerts avec le Jazz Club
Rens: Jazz club d'Annecy 0450511540

Troisième jeudi de chaque mois de 12h15 à 13h45
Musée château
Conférences-buffets
Attention : Réservation Indispensable 0450338734

Tous les mercredis à 20h30
Brise-glace
Concerts gratuits , découverte de la scène locale
rens: Brise-glace 0450336510 ,
www.le-brise-glace.com , info@le-brise-glace.com

Tous les 1ers dimanche du mois
Un dimanche gratuit au musée
Rens: Musées de l'agglomération annécienne  0450338730
 

      

L'Agenda complet

 Ici 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

La citation du mois

" Il faut prendre le temps comme il vient

les hommes comme ils sont

et l'argent pour ce qu'il vaut. "

Proverbe savoyard

 


SCOOP !!!
L'Annecy blog dans l'Essor savoyard

Archives

Le temps passe...

17 décembre 2007 1 17 /12 /décembre /2007 00:22

Un petite réédition aujourd'hui car je n'ai pas eu le temps de vous préparer un nouvel article ... 

Aujourd'hui devenu l'emblême et le porte-bonheur des pays de Savoie  les petits ramoneurs , n'avaient pourtant pas la vie facile .Ramoneur

La tradition des petits ramoneurs remonte au XIX ème siècle . Pour fuir la pauvreté de leur famille nombreuse certains enfants partaient sur les routes pour aller ramoner les cheminées des villes.Le ramonage était mal payé mais les parents des familles pauvres acceptaient malgré tout que leurs enfants fassent ce travail. Dès six ans , les enfans partaient donc sillonner les routes de France avec un maître ramoneur. Chaque maître ramoneur avait sa tournée et malheur à qui s'avisait d'aller chasser sur les terres d'autrui ! Des rixes violents s'ensuivaient . Les enfanst voyageaient pieds nus pour économiser les sabots. Ils faisaient 40 à 50 km par jour , les plus forts d'entre eux chargés de marchandises, et le plus souvent la nuit pour échapper à la police , à l'affût de toute sorte de mendicité. Ils ramonaient avec un hérisson, mais du fait de leur petite taille , on les faisait aussi grimper à l'intérieur des conduits des cheminées pour les râcler . Arrivés en haut , ils criaient "haut en bas !"  la suie récupérée dans des sacs ( qui leur servaient aussi de couvertures ) était ensuite revendue à des usines. 

Ramoneur

Le maître ramoneur leur imposait 14 à 15 heures de travail par jour et ce, tous les jours de la semaine. Plus question bien sûr d'apprendre à lire ou à compter.Pour se rendre à la messe le dimanche , ils devaient en acheter le droit au patron. Les maîtres ramoneurs étaient pour la plupart d'anciens ramoneurs devenus trop grands pour grimper dans les cheminées. Ils étaient responsables d'une équipe de trois à six enfants qu'on appelaient farias. Tous travaillaient pour un patron. Les petits ramoneurs sont mal et insuffisamment nourris , se contentant de pain noir et dur et d'une soupe ou d'une bouillie de maïs. Le maître ramoneur récoltait l'intégralité de l'argent , et n'hésitait pas à battre les enfants pour récupérer aussi les pourboires qui leur étaient versés. Ils étaient chargés de leur fournir en échange des vêtements neufs et des chaussures , un logement et le matériel de travail. Quand les enfants rentraient dans leur famille en mai , le maître ramoneur reversait à leurs parents une somme d'argent équivalente au prix d'un veau. Ils se consacraient alors au travaux des champs.

Ramoneur

Malheureusement il arrivait que les petits ramoneurs meurent de froid ou la tête fracassée suite à une chute. Ils tombaient souvent malade à cause de la suie : maladies respiratoires , allergies , cécité. Les journaux et les tribunaux retentissent d'histoires tragiques : enfants abandonnés au bord des routes, frappés , plaies et membres brisés , gangraines...

Une enquête est lancée sur la situation des petits ramoneurs en Savoie et Haute-Savoie. Hyppolite Dieu , premier préfet de la Savoie , le 15 janvier 1863 , réglemente par arrêté l'apprentissage et les contrats des enfants : ni les files , ni les garçons de moins de 12 ans ne pourront être engagés.

Les lois françaises de 1874 et 1892 découragèrent les maîtres ramoneurs à employer les enfants et ils furent contraints de changer leurs méthodes de travail.

Il faudra attendre 1914 pour qu'il n'y ait plus d'enfants apprentis ramoneurs. En 1920 , la profession est cadrée dans une organisation précise.

 Ramoneur

Votez pour ce site au Weborama

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Michel 21/12/2007 18:14

Bonjour Christel !Voici ces voyageurs qui parcouraient les provinces...Ce site est d'une très grande richesse, et je regrette de ne pas l'avoir régulièrement visité plus tôt... je connaissais surtout votre blog Seule au monde...A très bientôt !!!!      Michel

lilou 19/12/2007 22:56

Un bisou et un vote.Bonne soirée

Chantal74 19/12/2007 22:45

Je viens te souhaiter bonne nuit Christel avec mon dernier vote.bisous de chantal

Xoumette 19/12/2007 21:58

C'est toujours bon de relire des articles aussi intéressants :))Très bonne soirée à toi

camelia 19/12/2007 21:30

un coucou bisous au passage, bonne nuit

Articles Récents